De viltmachine met 4 rollen--------------------------------------------------------------------------------------La machine à quatre rouleaux


Wolvilten

Wolvilten een creatief, maar zwaar proces
Wolvilten is een creatief proces dat al eeuwenlang bestaat. Vilten is nog steeds populair. Diverse producten worden gemaakt zoals hoeden, tassen, kussens, dekens en wandkleden. Vilten is een fysiek zwaar proces, zeker voor vilt(st)ers waarvoor vilten meer dan een hobby is. Arm- schouder- en rugklachten zijn veel voorkomende problemen. En als deze problemen al niet optreden zal de ervaren vilt(st)er zich toch beperkt voelen in het aantal uren dat hij of zij met het vilten bezig kan zijn. De JPP-Viltmachine biedt een uitkomst voor het fysiek zware onderdeel van het vilten, zonder dat dit ten koste gaat van de creatieve kant van het viltproces.

JPP-Viltmachine
Kenmerk van de JPP-Viltmachine is dat de machine vier rollen heeft; twee benedenrollen en twee bovenrollen (de benedenrollen draaien excentrisch). De werkkern met daar omheen gerold het te vilten product draait tussen deze vier rollen. Door de excentrisch draaiende rollen is de wrijving maximaal en de kern bijzonder stabiel. De maximale lengte van het werkdeel van de machines varieert per machine. Bij de gangbare machines is de breedte van het werkdeel 1,60 meter; dit kan worden uitgebreid tot 2,50 meter. Omdat werkstukken dubbelgerold in de machine kunnen is het mogelijk werkstukken van 5 meter breedte te vilten. Smalle werkstukken kunnen worden gemaakt door meerdere werkstukken tegelijkertijd te vilten. 

JPP-Viltmachines zijn van RVS (roestvrij staal) en zijn zeer gemakkelijk in het gebruik. De machines kunnen worden ingesteld naar tijd, snelheid en druk. Hierdoor kunt u uw eigen viltproces kiezen. Doordat u uw eigen proces kunt kiezen en u de wol legt blijft het creatieve proces intact, terwijl de machine het zware wrijvingswerk van u overneemt. 

Meer informatie 
Een indicatie van het gebruik van de machine vindt u op deze website. Klik daarvoor  hier. Indien u een machine wilt uitproberen, of als u andere vragen heeft, kunt u contact opnemen met Mirjam Peeters 06 - 42 10 45 67. Op deze website vindt u ook de technische specificaties van de machine. 

Indicatie gebruik machine
Op deze pagina schetsen wij globaal hoe de machine werkt, zodat u zich kunt voorstellen hoe u in de praktijk met de machine kunt werken. U kunt de machine ook uittesten. Neem voor de mogelijkheden daartoe contact met Mirjam Peeters op.

Algemeen
Deze introductie is geschreven voor het gebruik van de JJP-Viltmachine. De JPP-Viltmachine mag alleen gebruikt worden om wol te vilten. De machine is bestemd voor ervaren vilt(st)ers. Deze introductie is geen introductie in het wolvilten. 

Benodigdheden
Voor het vilten in de JPP-Viltmachine heeft u nodig: noppenfolie, wol, water, zeep, een emmer, postzakkenelastiek en de machine zelf, inclusief de kern, die u uit de machine kunt halen, om de noppenfolie en de wol om heen te draaien.

Leggen van de wol
Rol de noppenfolie uit op een tafel. Leg de wol op de noppenfolie. Zorg ervoor dat zowel aan de boven- als aan de onderkant minimaal 50 cm noppenfolie vrij blijft. Aan zowel de linker- als de rechterkant dient minimaal 5 cm vrij te blijven. Dit is noodzakelijk om te voorkomen dat gedurende het viltproces wol buiten de folie komt.

Na het leggen de wol nat maken met warm water en zeep. Voor het vilten in de JPP-Viltmachine dient groene zeep zonder glycerine te worden gebruikt. Controleer of u groene zeep zonder glycerine gebruikt. Uiteraard kunt u ook marseille zeep gebruiken.

Gebruik van de uitneembare kern
Rol de noppenfolie met wol gelijkmatig en stevig rondom de flexibele kern. Let er op dat bij het begin van het oprollen de noppenfolie strak rondom de flexibele kern zit. Nadat u de noppenfolie om de kern heeft gerold bindt u de folie, uiteinden, vast met postzakkenelastiek, zodat de folie niet losraakt.

Keuze van de kern. Er worden standaard 2 kernen bijgeleverd die u uit de machine kunt halen. Een kern met een diameter van 10 cm en een van 15 cm. Voor de werking van de machine is het van belang dat de kern met noppenfolie en wol een diameter van minimaal 17 cm heeft. Gebruik daarom bij een geringe hoeveelheid noppenfolie en wol de kern met de diameter van 15 cm. De maximale diameter van de kern met noppenfolie en wol is 35 cm. Gebruik bij veel noppenfolie en wol daarom de kern van 10 cm.

Benutten lengte van de kern. De lengte van de kernen zijn afhankelijk van de lengte van de machine die u gebruikt. De noppenfolie met wol dient evenwichtig over de kern verdeeld te zijn. Dat wil zeggen de dikte van de kern inclusief noppenfolie en wol dient over de kern verdeeld te zijn; hetzij door een groot werkstuk dat een groot deel van de kern bestrijkt, hetzij door meerdere kleinere werkstukken over de kern te verdelen. Bijvoorbeeld als u een werkstuk heeft dat slechts een halve meter van de lengte van de kern bestrijkt, kunt u dit balanceren door bijvoorbeeld twee in omvang vergelijkbare werkstukken links en rechts om de kern te plaatsen. 

Vilten met de JPP-Viltmachine
Voor het vilten in de machine stelt u de tijd en de snelheid van de machine in. Ook stelt u de druk van de bovenrollen in. Door te varieren in tijd, snelheid en druk krijgt u ervaring en krijgt u het viltproces zoals u dat wenst.

Verschillende viltrondes. Het viltproces gebeurt in enkele rondes: de machine loopt enkele minuten, de machine stopt, u rolt de folie uit, u corrigeert de wol - dat wil zeggen trek de wol recht, draai de wol om of leg wat extra wol als er gaten zijn- rol de folie en wol weer om de kern en laat de machine weer lopen. Het stopzetten van de machine, uitrollen en corrigeren is nodig voor een gelijkmatig viltresultaat. Het viltproces is het sterkste bij de wol aan de buitenkant van de kern. Draai de wol daarom enkele malen gedurende het proces, zodat niet telkens hetzelfde stuk wol aan de buitenkant van de kern zit.

Aandachtspunten eerste viltronde. Let vooral op bij de eerste ronde vilten van een wolproduct. 

De wol krimpt in de eerste ronde het snelste waardoor de te vilten wol losser tussen de noppenfolie komt te zitten. De wol kan dan gaan verschuiven. Laat daarom de wol de eerste keer niet te lang draaien in de viltmachine. Bij de eerste ronde is ook van belang dat er relatief veel water uit de wol wordt geperst (het water wordt opgevangen in een emmer onder de machine). Het is daarom van belang de machine eerst twee minuten een kant op te laten rollen (stand L), voordat de rollen afwisselend linksom en rechtsom kunnen draaien (stand L/R).


Voir ci-dessous des prises de vue du fonctionnement de la machine à feutrer JPP

La machine à quatre rouleaux
Feutrage de la laine

Feutrer la laine est un processus créateur, mais physiquement pénible.
Le feutrage de la laine est un procédé créateur séculaire. Le feutrage est toujours populaire. On fabrique à base du feutrage des produits divers tels que des chapeaux, des sacs, des coussins et des tapisseries. Le feutrage est une épreuve physiquement lourde surtout pour celles ou ceux pour qui le feutrage dépasse le niveau du passe-temps.

Mal aux bras, aux épaules et au dos sont des problèmes assez fréquents. Et même si ces maux ne se présentent pas, la feutreuse ou le feutreur expérimenté(e) se sentira tout de même limité en ce qui concerne le nombre d’heures où l’on peut être actif en feutrant.

La machine JPP apporte une solution pour la partie physiquement lourde du feutrage sans nuire à l’aspect créateur du processus.

La machine JPP
Cette machine se caractérise par le fait qu’elle dispose de quatre rouleaux, deux en bas et deux en haut (les rouleaux inférieurs fonctionnent d’une façon excentrée). Le noyau d’activité autour duquel est roulé le produit à feutrer, tourne entre ces quatre rouleaux. Grâce à ces rouleaux excentrés, on obtient une friction maximale et le noyau reste particulièrement stable. La longueur maximale du noyau d’activité des machines varie. La largeur du noyau des machines courantes mesure 1 m 60; cette distance peut être élargie jusqu’à 2 m 50. Puisque les ouvrages à feutrer peuvent passer, roulés en double, dans la machine, il est possible de feutrer des ouvrages larges de cinq mètres. On peut produire des ouvrages étroits en feutrant plusieurs ouvrages à la fois.

Les machines à feutrer JPP sont fabriqués en inox et elles sont faciles à manier. On peut régler ces machines d’après le temps, la vitesse et la pression. Ainsi vous pouvez choisir votre procédé de feutrage personnel. Grâce au fait que vous pouvez choisir votre propre procédé et que vous placez la laine, le procédé créateur reste intact, tandis que la machine vous débarasse du frottement pénible.

D’autres renseignements
Le site vous permet d’avoir une idée de l’emploi de la machine. Cliquez pour cela ici.
Si vous voulez essayer une machine ou si vous avez d’autres questions, vous pouvez prendre contact avec Mirjam Peeters (+31 6 4210 4567).
Ce site vous fournira également les détails techniques de la machine.

Indications pour l’utilisation de la machine
Sur cette page nous esquissons globalement le fonctionnement de la machine afin que vous puissiez vous faire une idée comment vous pouvez l’utiliser en pratique.
Contactez pour cela Mirjam Peeters.

En général
Cette introduction a été rédigée pour l’utilisation de la machine JPP. Elle doit être utilisée exclusivement pour le feutrage de la laine. La machine est destinée aux feutreurs expérimentés. Cette introduction n’est pas une initiation au feutrage de la laine.

Equipement nécessaire
Pour le feutrage à l’aide de la machine à feutrer JPP il vous faut: du plastique à bulles, de la laine, de l’eau, du savon, un seau, des élastiques pour fermer les extrémités ainsi que la machine elle-même, le noyau inclus; vous pouvez celui-ci sortir de la machine pour l’entourner du plastique à bulles et de la laine.

La mise en place de la laine
Déroulez le plastique à bulles sur une table. Déposez la laine sur le plastique à bulles. Veillez à ce que le desssus ainsi que le dessous laissent un espace libre d’au moins 5 centimètres. Ceci est nécessaire pour éviter que pendant le processus de feutrage la laine dépasse du plastique.

Après la pose mouiller la laine avec de l’eau chaude et du savon. Pour feutrer dans la machine à feutrer JPP il faut utiliser du savon noir sans glycérine. Vérifiez bien que vous utilisez le savon nommé ci-dessus. Naturellement vous pouvez également utiuliser le savon de Marseille.

Utilisation du noyau amovible
Enroulez le plastique à bulle avec la laine d’une manière égale et solide autour du noyau flexible. Faites attention à ce qu’au début de l’enroulement le plastique à bulles soit bien serré autour du noyau.
Après avoir enroulé le plastique à bulles autour du noyau vous fixez les bouts du plastique avec des élastiques afin que le plastique ne se détache pas.

Le choix du noyau
Avec le modèle standard on livre deux noyaux que vous pouvez sortir de la machine, un noyau ayant un diamètre de dix centimètres et l’autre de quinze centimètres.
Pour le fonctionnement de la machine il importe que le noyau avec le plastique à bulles et avec la laine ait un diamètre de 17 centimètres. Utilisez pour cela, s’il s’agit d’une petite quantité de plastique et de laine, le noyau de 15 centimètres de diamètre. Le diamètre maximal du noyau avec le plastique et la laine s’élève  à 35 centimètres. Utilisez donc, si vous avez beaucoup de plastique à bulles et de laine le noyau de dix centimètres.

L’utilisation de la longueur du noyau
La longueur des noyaux dépend de la longueur dont vous vous servez. Le plastique à bulles avec la laine doit être réparti d’une manière égale sur le noyau, c’est-à-dire l’épaissseur du noyau, le plastique et la laine inclus, doit être répartie sur le noyau; soit par un ouvrage de grande taille qui recouvre une grande partie du noyau, soit en répartissant plusieurs ouvrages de petite taille. Par exemple, si vous avez un ouvrage qui recouvre seulement 50 centimètres de la longueur du noyau, vous pouvez équilibrer ceci en plaçant deux ouvrages de la même taille à droite et à gauche du noyau.

Feutrer avec la machine à feutrer JPP
Pour feutrer dans la machine il faut régler le temps et la vitesse. Vous réglez également la pression de rouleaux supérieurs. En modifiant le temps, la vitesse et la pression, vous finirez par avoir de l’expérience et vous allez obtenir un procédé de feutrage comme vous le souhaitez.

Plusieurs tours de feutrage
Le processus de feutrage se déroule en quelques étapes: la machine marche pendant quelques minutes, elle s’arrête, vous étalez le plastique, vous corrigez la laine -c’est-à-dire la rajuster, vous la retournez ou vous déposez un peu de laine supllémentaire s’il y a des trous - ,enroulez de nouveau le plastique et la laine autour du noyau et remettez la machine en marche. L’arrêt de la machine, le déroulement et la correction sont nécessaires pour obtenir un résultat de feutrage uniforme. Le feutrage sera le plus puissant avec la laine à l’extérieur du noyau. Reournez pour cela la laine de temps à autre durant le processus, afin d’éviter que le même morceau de laine se trouve tout le temps à l’extérieur du noyau.

Points importants pour le premier tour de feutrage
Faites surtout attention au premier tour de feutrage d’un produit en laine.

La laine rétrécit le plus rapidement pendant le premier tour de sorte que la laine à feutrer entre le plastique à bulles commence à se détacher. Elle peut alors se déplacer. Pour cela, la première fois, il est recommandable de ne pas laisser tourner trop longtemps la laine dans la machine.

Au premier tour il importe aussi que beaucoup d’eau soit extraite de la laine (l’eau sera recueillie dans un seau sous la machine). Voilà pourquoi il est important de faire tourner la machine dans une seule direction (position L), avant que les rouleaux puissent successivement tourner à droite et à gauche (position L/R).